jeudi , 16 septembre 2021
Accueil / Asie / Japon 2016 – Miyajima

Japon 2016 – Miyajima

L’île de Miyajima, un sanctuaire religieux et naturel

Classée Unesco, l’île de Miyajima est mondialement connue par son célèbre torii flottant, star des fonds d’écran des années 2000. Mais Miyajima, c’est bien plus que ça ! Une fois débarqué, on peut rapidement faire LA photo incontournable du torii flamboyant avec le mont Misen. Et après, que faire toute la journée sur cette île, en attendant le prochain ferry ?

Caresser des daims. Oui, ici, comme à Nara, les daims ont bien compris que les touristes étaient généreux (même s’il ne faut pas les nourrir…).

Visiter le sanctuaire. Solennel et très élégant, le temple s’étend sur l’eau, avec sa structure sur piloti. Une grande ferveur religieuse se ressent dans ce lieu où beaucoup viennent en pélerinage. Il faut dire que l’île s’appelle “Miyajima” qui veut dire Sanctuaire (en vrai elle se dénomme Itsukushima).

Manger des spécialités. La petite bourgade très sympathique regorge de spécialités culinaires étranges à goûter sur le pouce. Glace à la patate douce, huître grillées, boulettes de riz à la prune et bien d’autres petites douceurs.

Plonger dans l’aquarium. Un très bel aquarium, principalement sur la faune pacifique, où l’on peut découvrir des poissons étranges des abysses, caresser des pingouins, et rêver devant les volutes de bancs de poissons.

Survoler la forêt vierge. Il est interdit de couper les arbres sur cette île, et une forêt vierge a subsisté sur les pentes escarpées. Deux téléphériques permettent de survoler cette dense forêt et d’accéder au sommet du Mont Misen, où une petite promenade conduit à un temple où flambe la marmite de l’amour éternel (rien que ça). Des petits statues rigolotes ponctuent le chemin et permettent d’oublier que ça grimpe un peu quand même ;-).

 

 

 

A lire également :

Conduire au Japon : on l’a fait !

En voyage pour trois semaines au japon, une semaine à Tokyo et deux semaines sur …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.